Nouveaux objectifs

Trois projets me tiennent particulièrement à coeur maintenant que "L'éloge du cru" est publié :

 

1°) J'aimerais beaucoup que mon expérience et mes connaissances puissent être utilisés pour lancer la première "Unité Hospitalière de Diététique Sensorielle à visée thérapeutique". Ce projet a déjà été évoqué dans mon mémoire EPHE. Il permettra d'identifier les aliments sensoriellement attirants pour des individus atteints d'une même pathologie, ces mêmes aliments qui ont permis à nos ancêtre de vivre des millions d'années sans médecine ni hygiène particulière. En outre, ce projet permettra d'étudier la composition de ces aliments et d'en extraire les principes actifs pathologie par pathologie.

2°) J'aimerais aussi initier un projet de recherche visant à étudier le microbiote intestinal d'individus pratiquant l'alimentation sensorielle depuis plusieurs années (ce projet a aussi été évoqué dans mon mémoire). Il permettra de connaitre enfin la véritable référence de notre espèce en la matière, la référence de ce que les scientifiques appellent aujourd'hui le deuxième cerveau et auquel un état de sérénité physiologique, donc physique et psychologique, devrait être naturellement associé.

3°) Et pour finir, j'aimerais "énormément" faire un film sous forme de fresque retraçant l'histoire de l'Homme.

De la vie des cueilleurs d'avant 2,5 millions d'années, de leur comportement alimentaire, de leur pensée et de leur état d'âme en ce paradis originel africain qui a vu naître notre lignée évolutive. Comme le Christ les a vécues après sa retraite dans le "désert" de Judée, juste avant de lancer sa longue carrière. Ou comme Bouddha qui a rejeté les plaisirs que son père multipliait autour de lui pour aller se perdre dans une forêt profonde jusqu'à comprendre la vérité profonde et vouer sa vie à enseigner la sagesse...

De même en ce qui concerne les collecteurs qui leur ont succédés vers 2,5 millions d'années, de leur comportement alimentaire à l'évolution de leur pensée et de leur âme lors de la transition du stade cueilleur au stade collecteur, jusqu'à ces grandes migrations qui leur ont permis de coloniser la terre entière.

J'aimerais enfin décrire le passage du stade collecteur au stade culinaire actuel, avec la cuisson et ses merveilles sensorielles qui savent si bien tromper nos sens, pour finalement aboutir à ces fastfoods, concoctés par ces industriels de l'agroalimentaire assaisonnés de marketing qui font tant de mal à notre espèce aujourd'hui.

Ayant personnellement pratiqué ces trois modes alimentaires et côtoyé ces micros ou macros populations particulières plusieurs années durant, je peux dire que j'en connais les tenant et les aboutissant sur le bout de la langue, de la pensée, et de l'âme.

Le projet est ambitieux, certes, mais il s'agit de l'histoire de la lignée de l'homme, de notre histoire, de notre "véritable" histoire.

Et je lance une bouteille à la mer en ce jour...

Fait à Puget Ville le 19 avril 2016.

 

Dominique Guyaux


 

 


jeudi 2 juin, 2016